^

Santé

Echographie du col de l'utérus

, Rédacteur médical
Dernière revue: 25.06.2018
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

L'échographie du col de l'utérus est l'une des méthodes les plus instructives qui nous permettent d'identifier les causes principales du développement pathologique non seulement des organes génitaux féminins, mais aussi des organes pelviens. L'échographie est utilisée pour diagnostiquer la grossesse et surveiller le fœtus. En outre, l'échographie est le «gold standard» pour le diagnostic des maladies bénignes et de fond, et des tumeurs malignes des organes génitaux féminins à un stade précoce de développement. En raison de la capacité des rayons ultrasons pénètrent le tissu de densité différente, à ce jour, il est possible non seulement de diagnostiquer la pathologie cervicale, le corps de l'utérus et phanères, mais aussi le diagnostic différentiel de diverses tumeurs avec la mise en place de leur taille et l'emplacement exact. La bonne capacité séparée des ondes ultrasonores permet d'appliquer largement cette méthode diagnostique en gynécologie.

Indication et technique de l'échographie du col de l'utérus

L'examen échographique du col de l'utérus est une méthode de diagnostic supplémentaire qui est utilisée uniquement selon les directives du médecin dans le but de clarifier le diagnostic ou de procéder à un diagnostic différentiel. Par conséquent, il est important de considérer chaque cas individuel et de décider de la question à propos de cette méthode de recherche, d'autant plus que son caractère informatif est très élevé, avec de faibles dommages. Le médecin avant rendez-vous devrait expliquer la technique et les principaux points de cette enquête.

Préparation pour l'échographie du col de l'utérus n'a pas de traits distinctifs, sauf pour la différence de technique. À la veille de l'étude, il est nécessaire de mener des procédures d'hygiène de base qui ne diffèrent rien de la toilette quotidienne. En règle générale, pour une meilleure visualisation, avec différentes techniques d'examen, il est nécessaire de vider la vésicule biliaire - cela facilite le libre passage des vagues. Cela doit être fait immédiatement avant l'examen. Ce sont les éléments de base de la formation, qui sont très simples, si cet examen s'accompagne d'une manipulation supplémentaire, alors il peut y avoir d'autres méthodes de préparation que le médecin rapportera individuellement.

Les indications pour l'échographie du col sont des conditions qui nécessitent un examen supplémentaire pour clarifier le diagnostic. En ce qui concerne l'échographie du col de l'utérus, le témoignage est le suivant:

  • Beli - décharge du vagin, qui peut être une conséquence du processus inflammatoire du col de l'utérus et de l'utérus avec des appendices, y compris.
  • décharge sanglante du vagin - peut être le résultat de nombreux processus - une grossesse extra-utérine, la grossesse de l'utérus avec facultés affaiblies, l'endométriose, l'érosion du col utérin, canal polype cervical, le décollement prématuré du placenta, le placenta praevia, et bien d'autres états pathologiques.
  • La douleur dans l'abdomen avec la clinique « abdomen aigu » peut se produire quand une rupture de tuyau à une grossesse extra-utérine, de l'apoplexie ovarien, torsion des jambes kyste de l'ovaire, le nœud de myome de nécrose.
  • L'élargissement de l'utérus dans le volume et la taille avec la suspicion de fibromes utérins pour clarifier la taille et déterminer les tactiques de traitement.
  • Violation du cycle ovario-menstruel normal pour clarifier la présence du follicule, sa taille, l'œuf, l'activité fonctionnelle de l'endomètre.
  • Si vous soupçonnez un néoplasme malin de clarifier l'emplacement, la taille, l'étendue de la propagation aux organes voisins.
  • Lorsque la grossesse confirme la présence d'un ovule fœtal et clarifie sa localisation, ainsi qu'une méthode de dépistage obligatoire pour diagnostiquer l'état du fœtus et son développement.

Ce sont les indications principales dans lesquelles il est nécessaire d'effectuer des échographies du col de l'utérus et de l'utérus, et, selon le but, de déterminer la technique de réalisation. Il y a deux techniques principales pour effectuer l'ultrason - elle est transvaginale et transabdominale. L'échographie transabdominale est réalisée pour les femmes enceintes pour évaluer l'état du fœtus, mesurer sa taille, mesurer la quantité de liquide amniotique, ainsi que pour le diagnostic fonctionnel de ses systèmes de base. Cette méthode est pratique pour les femmes enceintes dans la seconde moitié, car une bonne conductivité des ondes ultrasonores à travers un utérus dense et élargie.

L'échographie transvaginale est réalisée avec toutes les autres conditions qui nécessitent un examen. Dans le même temps, sur un transducteur transvaginal, pour prévenir l'infection, un préservatif est inséré et inséré dans le vagin, ce qui permet la visualisation de toutes les structures utérines, ainsi que des ovaires et des tubes. Avec cette technique, il est possible de voir l'espace extra-utérin.

De tels diagnostics permettent de révéler tous les changements structuraux, à la fois dans l'utérus et dans les ovaires, autour de l'utérus et dans les organes voisins.

Échographie du col de l'utérus pendant la grossesse

Le diagnostic échographique pendant la grossesse est une méthode de recherche obligatoire et est effectué au moins trois fois dans chaque trimestre. La première échographie est réalisée entre 9 et 11 semaines et vous permet de déterminer le nombre d'ovules fœtaux dans l'utérus, leur localisation, le niveau de placentation, ainsi que l'état de l'utérus. En ce moment, vous pouvez voir la pathologie du développement du fœtus - mutations chromosomiques, et en cas de suspicion de développement d'anomalies congénitales, il est possible de se référer à des méthodes d'examen invasif. La technique est transvaginale.

L'échographie suivante est réalisée au cours du deuxième trimestre et un élément important est un examen spécial - la cervicométrie. Cette méthode consiste en un examen échographique du col de l'utérus avec mesure de sa taille.

L'interprétation des résultats de l'échographie du col utérin pendant la grossesse est que les indices standard de la longueur du col sont de 35 à 45 millimètres, et la taille de la gorge utérine ne dépasse pas 5 millimètres. Jusqu'à la trentième semaine de grossesse, la longueur du col doit être d'au moins 35 millimètres. En outre, avec la prochaine échographie au troisième trimestre à 34-36 semaines, la longueur du col diminue, car il se prépare à l'accouchement. En même temps, sa longueur est d'environ 34-36 millimètres, mais elle peut être de 30. Ceci est considéré comme un indicateur normatif. Dans le cas où la longueur du col est inférieure à 35 millimètres, alors il est diagnostiqué avec une insuffisance ischémique-cervicale. Cette affection est caractérisée par d'éventuelles complications sous forme de grossesse prématurée, de décollement prématuré du liquide amniotique, d'enchevêtrement du cordon ombilical. En cas d'établissement de ce diagnostic en temps opportun, le traitement chirurgical est effectué sous la forme de pessaires obstétriques - une couture sur le col de l'utérus, ce qui réduit le pharynx utérin et étend le col de l'utérus. Avant la naissance, cette couture est enlevée. Par conséquent, il est très important d'effectuer des échographies du col de l'utérus pendant la grossesse, surtout en dynamique, car il permet de contrôler non seulement l'état du fœtus, mais aussi la préparation du canal génital et leur état. Il convient également de noter que chez les femmes qui ont eu une insuffisance ischémique-cervicale plus tôt dans la première grossesse, la méthode de cervicométrie échographique est obligatoire pour le contrôle du col de l'utérus.

Les indicateurs normatifs de l'échographie du col de l'utérus

La conclusion, que le médecin donne après l'échographie du col de l'utérus a beaucoup de choses incompréhensibles. Comment savez-vous si tout est en ordre avec votre santé? Pour ce faire, vous devez connaître les indicateurs normaux déterminés dans cette étude.

Le résultat de l'examen est formé non seulement à partir des données cervicales, mais il est complexe et l'interprétation correcte des résultats est très importante dans le diagnostic:

  1. Le corps de l'utérus - l'emplacement, la présence de déformations, se plie.
  2. Endometrium - structure, épaisseur, échogénicité, la présence de structures supplémentaires sous la forme d'un ovule fœtal, polype et autres.
  3. Le col de l'utérus est sa longueur, structure, présence de kystes, polypes.
  4. L'ovaire droit et gauche - leur taille, la présence de follicules et de la structure.
  5. Espace ectopique - la présence de fluide ou de structures supplémentaires sous la forme d'un ovule fœtal, hématome.

Comme pour le col de l'utérus, les paramètres normatifs de l'échographie du col sont les suivants:

  • la longueur n'est pas inférieure à 35 et ne dépasse pas 45 millimètres;
  • la taille de la gorge utérine ne dépasse pas 5 millimètres;
  • perméabilité libre du canal cervical - absence d'échos supplémentaires, ce qui peut être avec grossesse extra-utérine cervicale, localisation dans le cou du ganglion myomateux sous-muqueux, polype.
  • structure claire de la couverture épithéliale du col de l'utérus et du canal cervical sans déformations;
  • absence de symptômes de "tissu-plus" et de "tissu-moins", ce qui se produit avec la croissance de formations malignes exophytally et endophytiquement, respectivement.

Il est également nécessaire de prendre en compte la localisation du col par rapport aux organes voisins. Après des interventions chirurgicales sur le col de l'utérus pour, par exemple, dysplasie, il peut y avoir des changements de cicatrice, qui doivent être pris en compte par une collecte attentive de l'anamnèse, car un faux diagnostic peut être fait.

Changements pathologiques du col de l'utérus par échographie

Il existe de nombreuses pathologies du col de l'utérus, dont le diagnostic ne peut être établi que par des données échographiques. Par conséquent, l'échographie est le «gold standard» pour diagnostiquer la pathologie du système reproducteur de la femme. Il est important de soupçonner un examen planifié d'une pathologie, à l'avenir de mener des méthodes de recherche supplémentaires et d'exclure ou de confirmer le diagnostic présumé.

  1. L'érosion du col de l'utérus est une pathologie assez fréquente chez une femme sur trois, quel que soit son âge. Cette pathologie se réfère aux maladies de fond et est associée à un risque possible dans le développement futur de la pathologie cancéreuse. Par conséquent, il est important d'établir un diagnostic en temps opportun et de mener un traitement. Tout d'abord, il est nécessaire de distinguer entre pseudo-érosion et véritable érosion du col de l'utérus. La pseudo-érosion est un défaut de la membrane muqueuse du col de l'utérus, qui se rencontre le plus souvent chez les filles de moins de 25 ans et est physiologique. Il naît de l'action des hormones et ne nécessite pas de traitement, mais seulement une observation. L'érosion est un véritable défaut de la muqueuse qui peut survenir à la suite d'un traumatisme, l'action de micro-organismes, et nécessite donc un traitement. Cette pathologie peut être détectée par un examen de routine d'une femme dans des miroirs ou en colposcopie. Ensuite, la femme est envoyée à l'échographie pour exclure le caractère malin - alors il n'y aura pas de propagation dans la profondeur du tissu. Lorsque l'échographie de l'érosion du col de l'utérus a une forme caractéristique - un défaut superficiel superficiel du col de l'utérus sans propagation à l'intérieur du tissu. Parfois, l'érosion ne peut pas être visualisée, ce qui dépend de la capacité de séparation de l'appareil et de la taille du défaut.
  2. Le cancer du col de l'utérus est une pathologie très dangereuse et nécessite un diagnostic précoce. L'échographie peut déterminer avec précision la localisation du processus pathologique, le degré d'endommagement des organes voisins, l'état des ganglions lymphatiques régionaux. Cela permet non seulement d'établir un diagnostic, mais aussi de classer la maladie en fonction du stade, ce qui est important pour choisir la tactique de traitement.

Le cancer du col de l'utérus à l'échographie semble « plus-tissu » et a une structure logique floue sous la forme d'une formation échogène non homogène avec des contours indistincts, qui porte une cavité ou canal cervical est au niveau du col. Ce patron est observé avec une croissance tumorale exophytique. Lorsque la croissance endophyte du cancer du col par échographie on observe une non-uniformité structure de canal cervical ou col de l'utérus dans un noeud avec des limites floues et la structure diffuse.

  1. La dysplasie cervicale est également une maladie précancéreuse et nécessite un diagnostic rapide. C'est une pathologie dans laquelle se produit une métaplasie de l'épithélium, c'est-à-dire qu'un épithélium plat multicouche, qui est normalement en exocerville, apparaît dans la zone de transition ou dans le canal cervical. Ce trouble structurel est un défaut superficiel et, malheureusement, l'échographie n'a aucune manifestation. Cette pathologie est identifiée et confirmée par un examen cytologique.
  2. Polype du col de l'utérus est une pathologie très fréquente, qui est causée par l'infection et la réplication dans les cellules cervicales du virus du papillome humain. Ce virus se multiplie et contribue à la perturbation de la structure normale de la couverture épithéliale, entraînant la formation de formations bénignes qui ont l'apparence de polypes de chou-fleur. Ces polypes à l'échographie ressemblent à des «tissus plus», mais contrairement aux formations malignes, ils ont des limites claires et une densité uniforme, ne se propagent pas et ne se développent pas en profondeur, et ne poussent qu'exophytiquement. Ainsi, ils ont la forme d'une formation allongée supplémentaire avec des limites distinctes.
  3. Kyste cervical n'est pas un phénomène fréquent, mais il arrive aussi et nécessite un diagnostic. Le kyste est une formation bénigne non proliférante qui a des parois minces et une composition uniforme. L'échographie du kyste cervical a l'apparence d'une forme claire et arrondie, qui a une composition homogène à l'intérieur sous la forme d'un liquide - qui est clairement défini sur l'écran. Il est nécessaire d'effectuer un examen transvaginal soigneux en cas de suspicion de kyste cervical, car il peut y avoir une complication sous la forme d'un traumatisme du kyste.
  4. Le carcinome et l'adénocarcinome est une formation maligne du col de l'utérus, qui se développe à partir du tissu glandulaire épithélial. Il a souvent une croissance exophytique et une structure hétérogène. Sur l'échographie a la forme de formation floue avec une profondeur de pénétration significative dans l'épaisseur du col de l'utérus, les tailles sont différentes, les limites ne sont pas uniformes. À l'échographie, il est difficile de faire la distinction entre le cancer et l'adénocarcinome, car ils ont des caractéristiques similaires, on ne peut que soupçonner un caractère malin, et un diagnostic précis est établi par un profil histologique.

L'échographie du col de l'utérus est une méthode diagnostique informative qui permet de diagnostiquer une grossesse normale, de contrôler la dynamique du fœtus et de déterminer d'éventuels processus pathologiques non seulement sur le col de l'utérus, mais aussi sur les organes pelviens. Le diagnostic rapide des lésions bénignes, de fond, malignes sur le col de l'utérus vous permet d'éviter les complications et de prescrire rapidement un traitement.

You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.