^

Santé

A
A
A

Classification de l'hypertension artérielle

 
, Rédacteur médical
Dernière revue: 16.05.2018
 
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

La base des classifications modernes de l'hypertension repose sur deux grands principes: le niveau de pression artérielle et les signes de lésions des organes cibles. En 1999

Classification des niveaux de tension artérielle proposée par l'Organisation mondiale de la santé et la Société internationale d'hypertension, 1999

Catégorie

BP systolique, mmHg

Pression artérielle diastolique, mmHg

Tension artérielle optimale

<20

<80

Tension artérielle normale

<130

<85

Augmentation de la pression artérielle normale

130-139

85-89

Hypertension artérielle

Je degré (doux)

140-159

90-99

Borderline

140-149

90-94

II degré (modéré)

160-179

100-109

III degré (lourd)

> 180

> 110

Hypertension systolique isolée

> 140

<90

L'évolution maligne de l'hypertension artérielle se caractérise par une SBP élevée (plus de 220 mmHg) et une DBP (> 130 mmHg), un développement de complications cardiaques, du système nerveux central, des lésions rénales. Signes caractéristiques de la neurorétinopathie, insuffisance rénale progressive, encéphalopathie hypertensive, insuffisance ventriculaire gauche aiguë.

Classification de l'hypertension artérielle (recommandations d'experts de l'Organisation mondiale de la santé et de la Société internationale pour l'hypertension, 1993 et 1996)

Les étapes de

Symptômes

1

Augmentation de la pression artérielle sans signes objectifs de dommages aux organes cibles

II

AD avec des preuves objectives des objectifs de dommages d'organes (hypertrophie ventriculaire gauche, le rétrécissement des vaisseaux sanguins de la rétine ou mikroalbuminemiya légère augmentation de la créatinine de 1,2-2,0 mg / dl, la plaque d'athérome dans la carotide, iliaques, fémorales)

III

L'AD avec une preuve objective de l'atteinte des organes cibles et des symptômes (angine de poitrine, l'infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, accident ischémique transitoire, l'encéphalopathie hypertensive, l'hémorragie ou exsudats de papilledema, l'insuffisance rénale, la dissection anévrisme de l'aorte)

Classification de l'hypertension artérielle chez les enfants

Chez les enfants et les adolescents de plus de 12 ans, deux degrés d'hypertension sont distingués. Si les valeurs de SBP ou DBP tombent dans différentes catégories, alors un degré plus élevé d'hypertension artérielle est établie. Le degré d'hypertension artérielle est déterminé dans le cas d'hypertension artérielle nouvellement diagnostiquée et chez les patients ne recevant pas de traitement antihypertenseur.

Degrés d'hypertension artérielle chez les enfants et les adolescents

Degré

Critères

1

Les valeurs moyennes de la pression sanguine systolique et / ou la pression artérielle diastolique des trois mesures égales ou dépassent la valeur du 95ème percentile, mais de plus petites valeurs du 99e percentile + 5 mmHg

II (lourd)

Les valeurs moyennes de la pression artérielle systolique et / ou de la pression artérielle diastolique à partir de trois mesures sont égales ou supérieures aux valeurs du 99e percentile de plus de 5 mmHg.

Pour les adolescents de 16 ans et plus utilisés pour établir des groupes à risque selon les critères publiés dans les recommandations des pour le diagnostic, le traitement et la prévention de l'hypertension en 2001 Critères pour le risque de groupe de degré d'hypertension I experts de panrusse Société scientifique de cardiologie sont énumérés ci-dessous.

  • Risque faible - il n'y a pas de facteurs de risque et il n'y a pas de défaite des organes cibles.
  • Le risque moyen est de 1-2 facteurs de risque sans défaite des organes cibles.
  • Risque élevé - 3 facteurs de risque et plus et / ou des lésions des organes cibles.

Les patients présentant une hypertension artérielle de grade II appartiennent au groupe à haut risque.

Compte tenu des caractéristiques de l'hypertension artérielle chez les enfants et les adolescents (lien vers un syndrome de dysautonomie, souvent la nature instable de l'hypertension), le diagnostic de la maladie hypertensive ne doit être installé chez les adolescents de 16 ans et plus dans le cas où l'hypertension primaire persiste pendant 1 an ou plus, ou à un âge plus précoce - en présence de lésions des organes cibles.

Dans le stade I de la maladie hypertensive, il n'y a pas de changement dans les organes cibles. Dans la maladie hypertensive de stade II, un ou plusieurs organes cibles sont affectés.

Critères de stratification du risque d'hypertension

Facteurs de risque

La défaite des organes cibles (hypertension de stade II)

Affections cliniques associées (concomitantes) (hypertension de stade III)

Principaux facteurs de risque

âge pour les hommes 55 ans, pour les femmes 65 ans;

Fumer

Taux de cholestérol supérieur à 6,5 mmol / l;

Antécédents familiaux de maladies cardiovasculaires précoces (chez les femmes <65 ans, chez les hommes <55 ans);

Diabète sucré

Facteurs de risque supplémentaires qui affectent négativement le pronostic d'un patient atteint d'hypertension:

Réduction du cholestérol des lipoprotéines de haute densité; augmentation du cholestérol des lipoprotéines de basse densité; microalbuminurie dans le diabète; violation de la tolérance au glucose; l'obésité;

Mode de vie sédentaire; augmentation du fibrinogène; groupe de risque socio-économique

Hypertrophie du ventricule gauche (selon ECG, échocardiographie ou radiographie); protéinurie et / ou créatinémie 1,2-2,0 mg / dl;

échographie ou signes radiologiques d'une plaque d'athérosclérose; rétrécissement généralisé ou focal des artères rétiniennes

Maladies cérébrovasculaires; AVC ischémique; AVC hémorragique; attaque ischémique transitoire

Maladie cardiaque: infarctus du myocarde l'angine de poitrine;

Revascularisation coronaire; insuffisance cardiaque congestive

Maladies du rein: néphropathie diabétique; insuffisance rénale (créatinémie supérieure à 2,0 mg / dL)

Maladies vasculaires: dissection de l'anévrisme aortique; lésion symptomatique des artères périphériques

Rétinopathie hypertensive: hémorragies ou exsudats; œdème du mamelon du nerf optique

trusted-source[1], [2], [3], [4], [5], [6], [7], [8], [9], [10], [11], [12], [13], [14]

You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.