^

Santé

A
A
A

Les symptômes et le traitement de la ménopause sévère

 
, Rédacteur médical
Dernière revue: 01.06.2018
 
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

Chaque femme, ne faisant pas attention à ce qu'elle est déjà pour quarante-cinq ans, se sent dans cette période de temps pleine d'énergie, joyeuse, jeune et belle. Mais quand la peau devient défoncés, veule, les rides deviennent amincissement des cheveux plus visibles, amincie et fanée, le poids a connu une croissance rapide, même si la puissance est correcte, les cycles menstruels deviennent pas réguliers - signes de la ménopause.

trusted-source[1], [2], [3]

Causes ménopause sévère

Les œstrogènes affectent le travail non seulement de la fonction de reproduction et des glandes mammaires, mais aussi pratiquement sur tous les systèmes du corps: cardiovasculaire, nerveux, respiratoire, urinaire. L'activité des hormones affecte la densité des os, l'élasticité des vaisseaux, l'état des muqueuses et de la peau. La plupart des femmes ne sont pas très difficiles à éprouver des manifestations ménopausiques (modérément exprimés et ne causent pas d'inconfort).

 Les manifestations pathologiques de la ménopause sont: un syndrome climatérique prononcé et une ménopause précoce.

trusted-source[4], [5], [6]

Pathogénèse

Beaucoup de ménopause est associée à l'automne de la vie, le flétrissement et la route menant à la vieillesse. Dans la traduction du grec, "climax" signifie une échelle ou "étape". C'est en effet une période très difficile dans la vie d'une femme. Beaucoup perçoivent la période climactérique, comme une catastrophe personnelle, l'effondrement du bonheur des femmes et un sentiment d'irréversibilité du passé. Mais il y a des femmes qui, calmement, sans drame exagéré, perçoivent les changements à venir, regardent avec confiance l'avenir et essaient d'utiliser la situation créée pour s'améliorer et s'épanouir. Mesdames, percevant tragiquement la ménopause, la tolèrent plus difficilement. Négatif déborde d'irritabilité excessive, d'hystérie, d'humeur dépressive et de dépression. Les mêmes femmes qui se rapportent calmement à la nouvelle étape de la vie, ont moins de problèmes de santé.

Il est impossible de dire avec précision, quand la femme viendra la période climatérique, et comment elle va procéder. Mais chaque femme « plus de quarante » est nécessaire pour se préparer au fait qu'il peut attendre d'un des symptômes assez désagréables et parfois des symptômes graves de la ménopause « bouffées de chaleur », irritabilité immotivée, l'insomnie, des maux de tête, coups de pression. Ils sont causés par des changements hormonaux: l'extinction progressive des ovaires, les changements d'âge dans les centres de l'hypothalamus.

La ménopause est une condition physiologique normale, dans laquelle la capacité de procréer est perdue. Les ovaires produisent moins d'œstrogènes et de gestagènes, les œufs sont moins fréquents et les menstruations cessent graduellement.

Il y a trois phases de la ménopause: la préménopause, la ménopause et la postménopause. Chez les femmes préménopausées (38-45 ans) est perturbé cycle menstruel (périodes entre le début de forme allongée par mois), diminution de la taille des ovaires progressivement réduits et le nombre de follicules en eux, conduisant à l'extinction de leur activité hormonale. Le volume du flux menstruel diminue, l'ovulation s'arrête progressivement. Très vif dans cette phase de l'apogée se manifeste l'instabilité psychoémotionnelle (sautes d'humeur aiguës, irritabilité, larmoiement). La phase prend environ 4-7 ans.

La ménopause physiologique (46-52 ans) est caractérisée par l'absence de menstruation naturelle pendant 12 mois (aménorrhée) et l'achèvement de la fonction hormonale des ovaires. La ménopause peut être prématurée (36-39 ans), précoce (40-44 ans) et artificielle (à la suite d'interventions chirurgicales - retrait de l'utérus ou des ovaires). En chirurgie ménopause, une correction pharmacologique du fond hormonal est nécessaire.

La ménopause remplace la ménopause et dure jusqu'aux derniers jours d'une femme.

trusted-source[7], [8], [9], [10], [11], [12], [13], [14], [15], [16]

Symptômes ménopause sévère

Le syndrome de Climacteric - un symptôme marqué de sévérité modérée et sévère, qui interfèrent avec la vie normale des femmes.

Les gynécologues identifient les symptômes suivants de la ménopause sévère:

  • des "bouffées de chaleur" excessivement fortes;
  • des frissons;
  • maux de tête intenses;
  • transpiration excessive;
  • nervosité;
  • l'oubli;
  • distraction;
  • somnolence ou insomnie;
  • faiblesse
  • dépression.

Parfois, ces manifestations sont si prononcées qu'elles interfèrent avec l'activité professionnelle normale, conduisent à une détérioration significative de la santé globale et nécessitent des soins médicaux.

L'une des variétés de la ménopause pathologique est la ménopause précoce, survenant à l'âge de 35-40 ans. Le signe principal est l'allongement du cycle menstruel. Les retards se produisent d'abord pendant une semaine, puis plus longtemps. Les intervalles peuvent être retardés jusqu'à plusieurs mois.

Avec les violations du cycle menstruel, les femmes remarquent des symptômes sévères de la ménopause. Le plus commun: "bouffées de chaleur", transpiration excessive, changements brusques d'humeur, souffre de la capacité de travail, il y a insomnie ou somnolence. De la part du système génito-urinaire, les plaintes courantes sont la sécheresse du vagin, des problèmes dans la vie sexuelle, l'incontinence partielle pendant l'éternuement et la toux. Plus tard, les maladies cardio-vasculaires, l'ostéoporose et les problèmes avec le système nerveux commencent. Les femmes avec le vieillissement précoce de la ménopause pathologique prématuré de la peau, l'apparence des rides profondes du visage sur le visage, la pigmentation, la perte d'élasticité et les changements dans la forme du sein, l'accumulation de dépôts en excès de cellulite sur les fesses, les cuisses et l'abdomen. La sensibilité à l'insuline diminue, ce qui est lourd de développement du diabète de type II.

Diagnostics ménopause sévère

La détermination de l'équilibre hormonal révélera la cause du changement dans la durée du cycle. Il est possible d'attribuer des examens supplémentaires. Une aménorrhée précoce peut être le signe d'une défaillance ovarienne prématurée, sans épuisement complet des stocks d'œufs. Pour déterminer la cause de la ménopause précoce, il est nécessaire de déterminer les niveaux de FSH et LH. L'apparition précoce de la période climatérique peut être associée à une intervention chirurgicale (exérèse ovarienne ou chimiothérapie). Pour provoquer l'apparition prématurée de la ménopause et des symptômes graves avec elle peut hérédité génétiquement déterminée ou le syndrome de Turner, et parmi les causes n'est pas le dernier endroit est l'accélération anormale des filles.

Avant le début du traitement, il est nécessaire d'effectuer une échographie, un examen cytologique, une mammographie, etc.

trusted-source[17], [18], [19], [20], [21], [22], [23], [24]

Qui contacter?

Traitement ménopause sévère

Le complexe de mesures thérapeutiques est basé sur l'étude du fond hormonal d'une femme et la nomination d'une hormonothérapie substitutive. Ne vous engagez pas dans l'automédication et ne vous sentez pas gêné, vous devriez immédiatement contacter un spécialiste pour un plan individuel de correction hormonale. Les problèmes associés aux manifestations sévères de la ménopause sont traités par les gynécologues-endocrinologues.

Attribuer des médicaments traitement hormonal substitutif (THS) - analogues des hormones sexuelles - œstrogènes et progestatifs. Les médicaments éliminent rapidement la plupart des symptômes de la ménopause sévère.

Il existe de nombreux mythes associés à la prise de médicaments hormonaux. Si pour une raison quelconque une femme refuse d'admettre, le spécialiste peut lui offrir d'autres méthodes de traitement. Ceux-ci comprennent: la réception de phytohormones, l'homéopathie, la thérapie médicamenteuse non hormonale, l'exercice, une bonne nutrition, l'apport d'antioxydants, de vitamines et d'additifs biologiquement actifs. Mais dans chaque cas individuel, les tactiques de thérapie sont choisies par le médecin. Un complexe de médicaments hormonaux et non hormonaux peut être utilisé. Il existe suffisamment de combinaisons de deux ou trois types de traitement différents. Mais tous les médicaments sont sélectionnés individuellement.

Traitement avec phytopreparations

Les médicaments non hormonaux sont prescrits en présence de contre-indications à l'hormonothérapie substitutive ou le refus de la femme. Les phytopreparations non hormonales en cas de symptômes sévères de la ménopause permettent au corps de faire face à la période d'adaptation, qui se manifeste par la réduction ou l'achèvement de la fonction ovarienne.

Longtemps depuis les propriétés de remplacement d'hormone connues Cimicifuga. La plante a un effet semblable à l'œstrogène, agit sélectivement sur le lobe antérieur de l'hypophyse. Il est prescrit pour la dysménorrhée, pour rétablir la régularité du cycle menstruel. Si les plaintes du patient se rapportent à des manifestations de divers degrés de mastopathie, le médecin peut également prescrire un médicament contenant cimisifugia (climadinone).

Contre-indication à l'utilisation de médicaments, qui contiennent un kyste ravenile, est l'intolérance individuelle des composants.

Pour le traitement des troubles menstruels, la mastopathie et l'atténuation des symptômes sévères de la ménopause, le médicament mastodinone est utilisé. Dans sa composition cyclamen, igantsiya, poivre, tigre de lys, iris multicolore, harceleur, etc.

La mastodinone aide à normaliser le niveau des hormones gonadotropes, stabilise l'équilibre des œstrogènes et de la progestérone. Rare lors de l'utilisation de la réaction allergique mastodinone. Le médicament est contre-indiqué dans les néoplasmes malins des glandes mammaires, pendant la grossesse et l'allaitement.

Pour le traitement des troubles psycho-émotionnels dans les symptômes graves de la ménopause prescrit des infusions, des teintures, des décoctions de la racine odolyana, aubépine, la sauge.

Utilisez différentes tisanes qui comprennent: fleurs de sureau, chanusa fruits, d'herbes aromatiques tricolores Viola, pustohlebki d'herbes, la racine de saule, écorce de bourdaine, racine de réglisse, fleurs mauves et dipôle krokosa forestière. L'utilisation recommandée des médecines krasavki et cornes utérines (bellataminovye, belloid, novo-passit). Longtemps depuis le traitement des états dépressifs avec des symptômes sévères d'apogée, une herbe saine est utilisée.

Les préparations végétales et homéopathiques sont un substitut à la pharmacothérapie. L'utilisation de divers médicaments d'origine végétale et l'homéopathie en thérapie présente un certain nombre d'avantages qui comprennent: la qualité, l'efficacité, une bonne tolérance, l'absence pratique d'effets secondaires et une petite liste de contre-indications. Combinaison optimale de phytopreparations et de médicaments hormonaux, mais la nomination de tous les médicaments nécessite un examen approfondi, une consultation d'un médecin - un gynécologue-endocrinologue.

La présence de symptômes de ménopause sévère est une cause sérieuse d'inquiétude et de traitement pour un gynécologue. Un spécialiste expérimenté recueillera soigneusement l'anamnèse, examinera le contexte hormonal et prescrira un traitement individuel. Le résultat de la thérapie devrait être d'éliminer l'inconfort causé par les troubles hormonaux. Utilisé: médicaments hormonaux, phytohormones, compléments alimentaires, complexes de vitamines, collections sédatives d'herbes ou formes posologiques prêtes à l'emploi de sédatifs.

C'est important de savoir!

La douleur avec la ménopause peut survenir à n'importe quel moment de la vie, et pas nécessairement à cause d'un surmenage physique. La douleur peut s'accompagner de périodes de fièvre et de frissons, de sueurs accrues, de douleurs articulaires, de maux de tête, de pression accrue, de somnolence, de fatigue accrue ... Lire plus...

!
Trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.
You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.