^

Santé

A
A
A

Ménopause pathologique

 
, Rédacteur médical
Dernière revue: 25.06.2018
 
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

Climax est un âge naturel dans la vie non seulement des femmes, mais aussi des hommes. Cette période physiologique, en règle générale, dure de trois à cinq ans. La ménopause masculine se manifeste beaucoup plus tard (à l'âge de 55-60 ans), passe avec peu ou pas de symptômes, mais dure plus longtemps. Le point culminant pathologique est caractérisé par des symptômes prononcés qui interfèrent avec la vie normale d'une femme ou d'un homme.

trusted-source[1], [2], [3], [4], [5], [6], [7]

Causes ménopause pathologique

Les ovaires cessent de développer les follicules, de sorte que les ovules ne mûrissent plus et n'ovulent pas. L'activité intrasécrétaire diminue. Les ovaires diminuent en taille, car leurs follicules sont remplacés par un tissu conjonctif.

La quantité de certaines hormones (gonadotrope) augmente, ce qui conduit à une diminution de la quantité d'œstrogènes. La quantité d'hormones œstrogéniques diminue en raison de la prédominance de l'œstrone et de l'arrêt de la synthèse de l'estradiol. Ce sont les oestrogènes qui affectent les glandes mammaires, l'utérus, le vagin, la vessie, l'urètre, les cellules du cerveau, les os, les artères, la peau, les muqueuses dans le corps. C'est leur déficit qui forme le tableau clinique du climax pathologique.

trusted-source[8], [9], [10]

Pathogénèse

À ce jour, il existe trois principaux types de ménopause:

  1. Physiologique
  2. Tôt.
  3. Tard.

Chez les femmes, habituellement, cette période survient à l'âge de 45-47 ans. Si nous parlons de la ménopause précoce, il arrive généralement dans 40 ans, et plus tard - après cinquante-cinq ans. Trop tôt la ménopause pathologique se produit pour diverses raisons, mais le plus souvent c'est l'hérédité, les maladies infectieuses, l'amincissement nerveux, le travail physique lourd, la fonction ovarienne anormale.

La période de la ménopause est une période difficile dans la vie de presque toutes les femmes, car elle est souvent accompagnée de troubles nerveux, d'états dépressifs et d'un mauvais sommeil.

trusted-source[11], [12], [13], [14], [15], [16], [17], [18], [19]

Symptômes ménopause pathologique

Chez de nombreux patients, la ménopause se déroule sans heurts, sans symptômes désagréables, mais certains manifestent ce que l'on appelle le «syndrome climatique». C'est un cours pathologique de la ménopause. Pendant cette période, les états dépressifs s'aggravent (surtout en automne et en hiver), qui sont généralement associés à un manque de lumière, à une hypovitaminose et à la fatigue.

Les symptômes les plus désagréables de la ménopause sont les bouffées de chaleur. Ils peuvent durer d'une demi-minute à cinq minutes et apparaître à n'importe quel moment du jour ou de la nuit. Tout d'abord, une femme ressent une forte fièvre dans le haut du corps, la peau peut rougir d'abord dans la région de la poitrine, puis sur les bras et les épaules. Ensuite, il y a une forte sensation de froid et de transpiration. Ces marées sont considérées comme une conséquence des perturbations de l'activité du système nerveux autonome.

Un autre symptôme désagréable qui apparaît souvent pendant la ménopause est le saignement utérin. Ils peuvent causer un syndrome anémique. Une telle perte de sang peut être causée par un déséquilibre des hormones.

Dans les glandes mammaires, à cause des troubles hormonaux, des sensations désagréables, souvent douloureuses, peuvent apparaître. De petits nodules peuvent apparaître, qui finissent par disparaître et réapparaître.

Les femmes ont souvent mal à la tête, des migraines se développent et des vertiges apparaissent également. Chez certaines femmes, l'ostéoporose peut se développer en raison du développement de l'hypocalcémie. Il peut également y avoir des problèmes urogénitaux. Ils sont causés par la perte de l'élasticité du vagin et des voies urinaires, la sécheresse de la muqueuse. Avec le rire ou la toux, l'incontinence urinaire peut se produire.

À la ménopause la pression artérielle augmente constamment. Cela peut provoquer des nausées avec des vomissements, des étourdissements fréquents et une faiblesse.

Premiers signes

Les premiers signes d'un apogée pathologique comprennent les symptômes suivants:

  1. Signes vasomoteurs - maux de tête, bouffées de chaleur, transpiration intense, augmentation des palpitations, arythmies, augmentation de la pression artérielle, frissons.
  2. Les signes mentaux et émotionnels - un sentiment d'anxiété, la dépression, la somnolence ou l'insomnie, l'irritabilité accrue, l'oubli, l'inattention, la diminution de l'estime de soi.

Les premiers signes de la ménopause capturent toujours les deux premières années de postménopause et de préménopause. Pour améliorer leur propre condition, les femmes se tournent souvent vers un thérapeute ou un neurologue.

trusted-source[20], [21], [22], [23], [24], [25]

Complications et conséquences

Les œstrogènes sont des hormones très importantes dans le corps humain. Ils améliorent l'activité fonctionnelle du cœur et des vaisseaux sanguins, du système nerveux, du foie, de la peau, des os, de la vessie et des organes féminins.

En raison d'une diminution du nombre de ces hormones pendant la ménopause, les femmes cessent leurs règles et le risque de développer l'ostéoporose, l'athérosclérose, la cardiopathie ischémique (y compris l'infarctus aigu du myocarde) augmente. En outre, un trouble métabolique se produit, ce qui conduit à un gain de poids rapide. La peau devient moins élastique et élastique.

trusted-source[26], [27], [28], [29]

Diagnostics ménopause pathologique

Tout d'abord, le diagnostic de l'apogée pathologique est basé sur les plaintes reçues des patients, surtout s'ils sont déjà entrés dans l'âge de la ménopause ou en sont proches. Le diagnostic est souvent difficile en raison de l'apparition de l'exacerbation de certaines maladies concomitantes, en particulier avec une évolution atypique. Si une femme a des maladies comorbides, elle devrait demander l'aide d'un neurologue, d'un gynécologue, d'un cardiologue ou d'un endocrinologue.

Pour poser un diagnostic correct, un spécialiste peut effectuer des tests de laboratoire pour déterminer les hormones dans le sérum sanguin (lutéinisation et stimulation folliculaire). Pour clarifier l'état des organes génitaux internes, le médecin peut effectuer une analyse histologique. Dans ce cas, le grattage est prélevé de l'endomètre et un écouvillon du vagin. Une parcelle de température basale est également construite.

trusted-source[30], [31], [32]

Qui contacter?

Traitement ménopause pathologique

Lorsqu'une femme entre en ménopause, elle doit désormais consulter le médecin au moins une fois par an. Cela permettra de diagnostiquer des maladies gynécologiques graves au stade initial.

Si le patient a une sécheresse prononcée du vagin, on lui prescrit un remède hormonal populaire. Ils aident à résoudre non seulement les problèmes associés à la ménopause, mais aussi le bien-être général des femmes. Grâce à la prise d'œstrogènes, il est possible de prévenir l'ostéoporose, les problèmes vasculaires et cardiaques qui s'aggravent souvent pendant la ménopause. Récemment, l'administration sous-cutanée d'hormones (proterogenes et œstrogènes) a été utilisée.

Malgré l'effet très positif de l'hormonothérapie, vous ne devriez pas en abuser. Cela peut entraîner de graves conséquences et complications, jusqu'à l'apparition de tumeurs cancéreuses. Les œstrogènes peuvent être remplacés par de la vitamine E, qui aide à prévenir la destruction des hormones sexuelles.

Si une femme est diagnostiquée avec un manque de nutriments, cela peut nuire au travail des glandes surrénales. Dans ce cas, il est nécessaire de fixer des complexes vitaminiques avec les vitamines B3, B2, B6 et B12.

Il est très important de recevoir constamment une quantité suffisante de calcium, afin de ne pas détruire les os et les dents. Il est recommandé d'utiliser une variété d'herbes médicinales, qui aident également à calmer les nerfs. Des procédures physiothérapeutiques peuvent également être prescrites: hydrothérapie, fangothérapie, massage.

Médicaments

Pour aujourd'hui, dans les pharmacies, il est possible de trouver une grande quantité de préparations qui sont destinées à l'élimination des signes de base d'une ménopause pathologique. Parmi eux sont les médicaments suivants.

Estroel. Nouveauté parmi les phytopéparations pour le traitement de la ménopause. Aide à éliminer la carence en hormones œstrogéniques et à réduire la quantité de bouffées de chaleur. En outre, le remède aide à corriger l'état émotionnel et psychologique du patient, à réduire le risque de développer des tumeurs cancéreuses, à améliorer l'immunité et à prévenir l'ostéoporose.

Le médicament contient les composants actifs suivants: extrait de soja, racemoma cimisifug, indole-3-carbinol, racine de maïs sauvage, acide folique, vitamines B6 et E, acides aminés.

Il faut un ou deux comprimés en 24 heures. La thérapie ne dure pas moins de deux mois.

Bonisan. BAA, qui est activement utilisé par les femmes pendant la ménopause. La préparation contient un extrait d'isoflavones de soja. Pour cette raison, il aide à améliorer l'apparence de la peau, soulager le cours des principaux symptômes de la ménopause, prévenir le développement de maladies cardiaques et l'ostéoporose.

Bonisan prend une capsule une fois toutes les 24 heures. La durée du traitement ne dépasse pas un mois. À plusieurs reprises, vous pouvez prendre une semaine après la fin du premier cours. Ne pas utiliser plus souvent que deux fois par an.

Inoklim. Phytogenèse avec action semblable à l'œstrogène. Aide à réduire l'intensité et la fréquence des symptômes de la ménopause. Améliore également l'état général du patient et supprime l'insomnie.

Le médicament contient du soja, de la gélatine de poisson, de la lécithine de soja, de l'huile de tournesol, de l'huile de soja, de la glycérine, de l'amidon de maïs, de l'oxyde de fer et du dioxyde de titane.

Prendre une ou deux capsules en 24 heures. La durée du traitement est d'au moins trois mois.

Climadinone. Une phytopreparation populaire qui est utilisée pour améliorer l'état d'un patient pendant la ménopause rend les marées pas si fortes et fréquentes, élimine la carence en œstrogènes.

Le médicament contient l'ingrédient actif de l'extrait de ricicose cymicifugi. Un remède est utilisé une fois toutes les 24 heures (toujours toujours le boire en même temps) pour 30 gouttes ou un comprimé. Le cours est assez long (trois mois). Le patient doit être supervisé par un médecin qualifié en ce moment.

Traitement alternatif et traitement à base de plantes

  1. Les gouttelettes d'eau sont souvent utilisées pour soulager les symptômes de la ménopause pathologique. Il aide non seulement à se débarrasser de l'insomnie, mais aussi à réduire le nombre de marées. Prenez trois cuillères à soupe de graines d'aneth (sec) et versez de l'eau bouillante. Infuser le bouillon pendant une heure. Puis diluez-le avec de l'eau pour faire un litre. Buvez après un repas de 100 ml trois à quatre fois en 24 heures. Le cours dure jusqu'à quatre semaines.
  2. Avec l'apogée, un trèfle rouge, qui comprend des phytoestrogènes, est considéré comme une plante médicinale populaire. Pour faire une teinture basée sur cette plante, vous devez prendre deux cuillères à soupe de trèfle rouge séché et verser dans un verre d'eau bouillante. Décoction infusée jusqu'à huit heures, puis filtrée. Boire un quart de tasse toutes les 24 heures avant de manger.
  3. Aide à affaiblir les symptômes de la ménopause pathologique et de la gelée royale. Pour les symptômes désagréables ont disparu, vous devez prendre 20 grammes de pollen de fleurs tous les jours avec du miel.
  4. Avec des marées fortes, tisane spéciale aidera: prendre deux cuillères à soupe d'origan sec et placez dans un thermos avec deux verres d'eau bouillante. Insistez quatre heures et buvez trois fois par jour jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.
  5. Avec le point culminant, les jus fraîchement pressés des carottes, du céleri, du persil, des épinards, du kiwi, des concombres, des betteraves sont excellents.
  6. Pour surmonter les principaux symptômes (bouffées de chaleur, transpiration, vertiges) de la ménopause aide la teinture de la pivoine.

trusted-source[33], [34], [35], [36]

Homéopathie

Les remèdes homéopathiques sont également utilisés activement dans la ménopause.

Climaxan. Aide à éliminer la carence en hormones œstrogéniques, et renforce également le corps du patient.

Dans la préparation, il y a de tels composants actifs: lachezis, cymicifugia ratsimosa, abeille. Boire cinq granules de la drogue deux fois toutes les 24 heures, quinze minutes avant les repas. La durée du cours n'est pas inférieure à un et pas plus de deux mois. Vous pouvez le répéter si nécessaire quatre semaines après la fin du cours.

Climakt-Hel. Aide à prévenir le développement de l'ostéoporose et réduit également la force des marées. La préparation contient les composants actifs suivants: sanguine canadienne, allumage, sépia, zedron, lachezis, soufre, étain métallique.

Au début de la ménopause, quand il y a des marées, prenez immédiatement 1 comprimé. Ne pas dépasser la dose quotidienne maximale (15 comprimés). Dès que la condition s'améliore, buvez un comprimé deux à trois fois en 24 heures.

Remens. Un remède homéopathique populaire qui élimine la carence en hormones œstrogènes, réduit la force et la fréquence des bouffées de chaleur, améliore le bien-être général.

Dans la préparation, il y a des composants actifs tels que: sanguine canadienne, cimicifugica ratsimosa, sépia, pilocarpus et lachesis.

Dix gouttes ou un comprimé sont pris trois fois toutes les 24 heures. Prenez au moins six mois pour obtenir un résultat positif.

La prévention

Pour prévenir la ménopause pathologique précoce, une hormonothérapie substitutive est utilisée, mais elle doit être effectuée uniquement sous la supervision attentive d'un spécialiste, car elle comporte de nombreux effets secondaires et contre-indications. Les effets secondaires les plus communs avec un tel traitement sont: saignements utérins, gain de poids, augmentation de la pression artérielle, risque accru de développer des tumeurs malignes.

Une alternative et une variante plus sûre de la prévention est l'utilisation de diverses phytopreparations. Il est important que le remède soit prescrit par un médecin.

Pour la prévention de la ménopause, vous devez surveiller attentivement votre santé: bien manger, faire de l'exercice, souvent à l'extérieur.

trusted-source[37], [38], [39], [40], [41], [42], [43], [44], [45], [46], [47]

Prévoir

Si vous suivez toutes les recommandations que le médecin traitant vous a données, les symptômes de la ménopause disparaissent très rapidement et ne dérangent plus le patient. Avec un traitement bien choisi des maladies concomitantes possibles et de l'ostéoporose, le pronostic est également favorable.

trusted-source[48], [49], [50], [51], [52], [53], [54]

You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.