^

Santé

A
A
A

Les symptômes de l'augmentation de la pression intracrânienne

 
, Rédacteur médical
Dernière revue: 01.06.2018
 
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

La pression intracrânienne est un indicateur qui reflète le degré de pression du liquide céphalo-rachidien sur le cerveau. Une telle pression dépend de la quantité de liquide céphalo-rachidien et de la qualité de sa circulation et de son absorption.

La pression à l'intérieur du crâne est maintenue par des processus compliqués, de sorte que les symptômes de l'augmentation de la pression intracrânienne apparaissent comme des signes de l'apparition possible de processus pathologiques qui doivent être pris en compte.

trusted-source[1], [2], [3]

Les symptômes de l'augmentation de la pression crânienne

L'effet compressif intensifié sur le cerveau peut provoquer certains désordres dans le travail du système nerveux, beaucoup de ces désordres et déterminer les symptômes principaux de l'augmentation de la pression crânienne:

  • sensation d'éclatement et de lourdeur de la tête, maux de tête fréquents, exacerbant plus près du matin, et le soir s'apaisant un peu;
  • troubles du système digestif, nausées, parfois accompagnées de vomissements, observées au pic de la céphalée;
  • des signes de dystonie végétovasculaire (turbidité de la conscience, augmentation de la transpiration, pression artérielle spasmodique, tachycardie ou bradycardie);
  • faiblesse aiguë, apathie absolue, incapacité à se concentrer, fatigue non motivée;
  • irritabilité spontanée, réaction inadéquate à la réalité environnante;
  • cernes sous les yeux, élargissement des capillaires intradermiques autour des yeux;
  • détérioration marquée de la libido, refus d'avoir des rapports sexuels;
  • lorsque la personne est en position horizontale depuis longtemps, les signes d'une augmentation de la pression crânienne sont aggravés, le mal de tête se développe;
  • la pression à l'intérieur du crâne est directement proportionnelle à la pression atmosphérique, de sorte que l'état du patient devient déséquilibré;
  • troubles visuels: flou de l'image, doublement, incapacité à focaliser la vue.

La combinaison des signes décrits avec une température élevée, des troubles moteurs et cérébraux (l'apparition d'hallucinations, le délire) peut signaler le développement de processus inflammatoires dans le cerveau.

Concomitante à cette perte de poids significative symptomatique peut être un signe de cancer du cerveau.

Les symptômes ci-dessus, apparus peu après une grave blessure à la tête, peuvent indiquer une atteinte possible de la structure du cerveau.

Les premiers signes d'augmentation de la pression crânienne

L'un des premiers signes d'une forte augmentation de la pression crânienne est un symptôme de l'élargissement d'un ou deux pupilles et de l'absence de réponse à un rayon lumineux. Il peut y avoir une diminution simultanée du tonus musculaire des membres supérieurs et inférieurs, faiblesse de la musculature faciale. Avec le développement progressif des symptômes d'hypertension de dysfonctionnement du tronc cérébral peut être observé - sont des manifestations de stupeur jusqu'à coma et les troubles conscience, changements de rythme respiratoire et la profondeur de la respiration, le renforcement ou le ralentissement de la fréquence cardiaque.

Les premiers signes d'une augmentation de la pression crânienne sont déterminés par la somnolence, les périodes de bâillements, les contractions musculaires des mains et des pieds. La respiration est inégale, inconsistante, il y a des tentatives constantes de prendre une grande respiration.

Si la pression crânienne augmente progressivement, le tableau clinique est pas symptômes prononcé: les patients ont indiqué des céphalées (partout, sans une localisation spécifique), des nausées avec des vomissements (qui ne soulagent pas), le hoquet persistant, la fonction visuelle somnolent, avec facultés affaiblies.

Lors de la mesure de la pression artérielle, il y a une augmentation de l'index systolique.

En cas de suspicion d'augmentation de la pression intracrânienne, il est inacceptable de prendre le médicament sans consulter un médecin.

Les symptômes de l'augmentation de la pression intracrânienne chez les adolescents

Quand nous parlons de ce que peuvent être les symptômes de l'augmentation de la pression intracrânienne chez les adolescents, nous avons en tête les symptômes suivants:

  • l'enfant est souvent épuisé, rapidement fatigué, souvent indifférent à ce qui se passe, devient indifférent à ce qui était son intérêt accru; l'enfant veut constamment dormir, il peut devenir irritable et pleurnichard;
  • vous pouvez voir quelques manifestations de troubles ophtalmiques - rétrécissement des pupilles, signes de strabisme, qui n'ont pas été précédemment observés;
  • un adolescent se plaint d'un mal de tête persistant débilitant, surtout à l'aube au réveil; se réveille parfois tôt d'une attaque douloureuse;
  • l'apparence de l'enfant est fatiguée, des cercles bleutés peuvent être vus près des yeux;
  • l'enfant vomit souvent indépendamment des repas; il peut y avoir des crises de vomissements qui n'apportent pas de soulagement; la nausée est la plus prononcée au moment d'une attaque de la douleur;
  • la mesure de la pression artérielle détermine l'augmentation de l'index systolique, la fréquence de l'activité cardiaque peut varier de faible à élevé;
  • Il peut y avoir de petites crampes sur les membres supérieurs et inférieurs, parfois sur le visage;
  • l'enfant peut marquer l'apparition de «mouches» dans les yeux, parfois l'image est doublée, le foyer d'un ou deux yeux est détérioré;
  • peuvent être présents douleurs pressantes dans la zone des yeux, ou derrière eux.

L'enfant n'est pas toujours capable de parler de ses sentiments douloureux et de ses problèmes de santé, il est donc important d'être attentif à lui, surtout à l'adolescence, de poser des questions sur son état, d'analyser son comportement et son apparence.

Les symptômes de l'augmentation de la pression intracrânienne chez les personnes âgées

Les personnes âgées ont un système sanguin plus faible à l'intérieur du crâne, comparativement aux patients plus jeunes. Pour cette raison, ils peuvent ne pas avoir une augmentation de l'apport sanguin dans les vaisseaux de tête, même avec une augmentation marquée de la pression crânienne.

Les symptômes de l'augmentation de la pression intracrânienne chez les personnes âgées sont parfois difficiles à reconnaître en raison d'une forte augmentation du tableau clinique de la maladie et de l'attachement immédiat des complications. Cela est dû à des changements significatifs liés à l'âge qui ne permettent pas une compensation partielle et rapide de l'augmentation progressive de la pression crânienne. Autrement dit, l'organisme des personnes âgées n'a plus le temps de rétablir les troubles progressifs qui se produisent les uns après les autres.

Apparut soudain mal de tête, des nausées, des vomissements attaque peut rapidement dégénérer en une pré-temps et avec l'état de la course d'exposition d'ischémie cérébrale aiguë d' un état pathologique caractéristique de ces symptômes: paresthésie, un engourdissement, la moitié du corps, le visage, le mouvement, la parole, déglutition dysfonctionnement, la paralysie.

Les personnes âgées, qui ont tendance à augmenter la pression intracrânienne, doivent être inspectées périodiquement pour éviter les effets indésirables.

Qui contacter?

Que faire si les symptômes d'augmentation de la pression crânienne?

Lorsqu'on lui demande quoi faire des symptômes d'hypertension artérielle, le médecin répondra le mieux. Il peut également réviser le diagnostic, déterminer la cause principale du symptôme, si elle est confirmée. Après tout, il est impossible de mesurer la pression crânienne par vous-même, ni de guérir un symptôme sans en connaître la véritable cause.

Il y a seulement des recommandations utilisées quand on soupçonne une augmentation de la pression crânienne:

  • limiter ou exclure complètement l'utilisation du sel dans l'alimentation;
  • réduire la quantité quotidienne de liquide en état d'ébriété;
  • utilisation possible de diurétiques (diacarbe, furosémide, triampur);
  • ne jamais aller à un sauna ou un sauna;
  • Vous pouvez visiter la piscine ou nager dans l'étang avec de l'eau fraîche;
  • le sommeil doit se faire dans une pièce bien aérée sur un lit à tête relevée ou sur un oreiller haut;
  • Les sports actifs, les sauts, les sauts périlleux, la course à pied, le levage de poids sont inadmissibles;
  • Ne recommande pas la descente dans l'ascenseur, voyage en avion;
  • bienvenue thérapie manuelle, en particulier, masser la zone du collier;
  • la ration alimentaire doit être riche en potassium (abricots secs, pommes de terre au four, légumes et fruits).

Certaines méthodes de médecine alternative peuvent être utilisées:

  • mûrier - brindilles ou feuilles à insister dans l'eau bouillante pendant une heure (rapport 1/10), prendre trois fois par jour pour un verre d'infusion;
  • peuplier - une cuillère à café de rein dans un verre d'eau bouillante pour garder dans un bain d'eau pendant 15 minutes, boire trois fois par jour;
  • prêle des champs - brasser une cuillère à soupe d'herbe sèche dans un verre d'eau bouillante, boire trois repas par jour;
  • huile de camphre - mélangé avec de l'alcool dans des proportions égales, appliqué sur la tête sous la forme d'une compresse, il est possible pour la nuit;
  • aubépine, motherwort, racine de valériane, menthe - mélanger dans des proportions égales, verser de l'eau bouillante et boire pendant la journée, comme le thé.

Les méthodes alternatives du traitement sont principalement applicables pour l'augmentation non compliquée et instable de la pression crânienne, dans les cas plus graves il est recommandé de consulter un médecin.

Le danger de l'hypertension artérielle à l'intérieur du crâne est la compression mécanique des tissus du cerveau tendre, qui à la longue peut conduire à des conséquences irréversibles, des violations de nombreuses fonctions du corps vital. Les symptômes d'une augmentation de la pression intracrânienne ne peuvent être que des signes d'une maladie plus lourde et plus complexe, par conséquent, il faut prendre ces manifestations au sérieux.

C'est important de savoir!

L'hypertension intracrânienne bénigne (hypertension intracrânienne idiopathique, cerveau pseudotumeur) se manifeste par une augmentation de la pression intracrânienne sans signe de formation volumétrique ou d'hydrocéphalie; La composition du CSF est inchangée.

Lire plus...

!
Trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.
You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.