^

Santé

A
A
A

Qu'est-ce que l'arthrose?

 
, Rédacteur médical
Dernière revue: 01.06.2018
 
Fact-checked
х

Tout le contenu iLive fait l'objet d'un examen médical ou d'une vérification des faits pour assurer autant que possible l'exactitude factuelle.

Nous appliquons des directives strictes en matière d’approvisionnement et ne proposons que des liens vers des sites de médias réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études évaluées par des pairs sur le plan médical. Notez que les nombres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens cliquables vers ces études.

Si vous estimez qu'un contenu quelconque de notre contenu est inexact, obsolète ou discutable, veuillez le sélectionner et appuyer sur Ctrl + Entrée.

L'arthrose - une maladie chronique, non-inflammatoire progressive des articulations mobiles d'étiologie différente, caractérisée par la dégénérescence du cartilage articulaire, des modifications structurelles de l'os sous-chondral et la synovite apparent ou caché.

Jusqu'au milieu des années 1980, il n'existait pas de définition unifiée de l'arthrose. Habituellement, elle est traitée comme une maladie d'étiologie inconnue qui affecte principalement le cartilage (Contrairement à la polyarthrite rhumatoïde dans laquelle synoviale primaire affectée) a indiqué la nature dégénérative du processus pathologique.

En 1986, le Sous - comité sur l' arthrose du Comité sur les critères diagnostiques et thérapeutiques de l' American College of Rheumatology (ACR) a proposé la définition suivante de l' arthrose: « Arthrose - un groupe hétérogène de maladies qui conduisent à l'apparition des symptômes des articulations causée par la violation de l'intégrité du cartilage articulaire, ainsi que changements dans l'os sous-jacent " ).

Le plus important et répondre pleinement aux théories modernes de l'étiologie et la pathogenèse de l'arthrose, ainsi que le reflète plus pleinement l'essence de la maladie, il est de déterminer l'ACR (1995): « Arthrose - une maladie causée par l'action de facteurs biologiques et mécaniques qui déstabilisent la relation normale entre les processus de dégradation et de la synthèse de chondrocytes, matrice extracellulaire du cartilage articulaire et de l'os sous-chondral ".

Plus vaste, mais difficile de se rappeler la définition qui résume les cliniques, physiopathologiques, des changements biochimiques et biomécaniques caractéristiques de l'arthrose, a été mis au point sur la sur étiopathogenèse de l'arthrose de la conférence, organisée par l'Institut national de l'arthrite, le diabète, des maladies digestives et rénales, l'Institut national du vieillissement, américain Académie des chirurgiens orthopédiques, Conseil consultatif national de l'arthrite et l'arthrite Fondation (. Brandt KD et al, 1986), « l'arthrose clinique se caractérise par des douleurs articulaires, sensibilité à la palpation leur, ce qui limite leur mobilité, crépitement, périodiquement - épanchement et inflammation okalnym de gravité variable, mais sans manifestations systémiques. Des changements pathologiques dans l'arthrose se caractérisent par une perte de cartilage inégale, souvent dans des zones de forte charge, la sclérose de l'os sous-chondral, la formation de kystes sous-chondral, ostéophytes marginaux, augmenter metafizalnogo d'écoulement du sang et de l'inflammation de la synoviale. Histologiquement, dans les premiers stades de l'arthrose est caractérisée par la fragmentation de la surface du cartilage articulaire, la prolifération des chondrocytes, la formation de fissures verticales dans le dépôt de cartilage de divers cristaux, le remodelage et éventuellement transition germination ligne « ondulée » les vaisseaux sanguins. Pour l'arthrose, caractérisé aussi par la présence de caractéristiques de réponse réparatrices (en particulier, ostéophytes); plus tard, il y a une perte totale de cartilage, ostéosclérose et ostéonécrose focale de l'os sous-chondral. Biomécaniquement arthrose caractérisé par un changement de capacité du cartilage articulaire de résister à la tension, la compression, le changement de sa perméabilité, celle-ci a augmenté la concentration de l'eau et un gonflement excessif. L'arthrose se caractérise biochimiquement par la concentration de protéoglycanes diminution peut changer ihrazmerov et de l'agrégation, et modifier la taille des fibres de collagène de fabrication de pâte d'augmenter la synthèse et la dégradation des macromolécules de matrice ".

Dans la définition de l'arthrose, proposée lors du séminaire « Nouveaux Horizons dans l'arthrose » (États-Unis, 1994), menée par l'Académie américaine des chirurgiens orthopédiques, Institut national de l'arthrite, musculo-squelettiques et les maladies de la peau, l'Institut national du vieillissement, Fondation de l'arthrite et orthopédique de la recherche et de l'éducation Fondation, souligne que l'arthrose comprend plusieurs nosologie: « l'arthrose - groupe croisant les maladies qui ont des étiologies, mais semblables résultats biologiques, morphologiques et cliniques. Processus pathologique affecte non seulement le cartilage articulaire, mais applique également à l'articulation entière, y compris l'os sous-chondral, ligaments, capsule, synoviale et les muscles péri-articulaires. En fin de compte la dégénérescence du cartilage articulaire avec son dépulpage, la fissuration, l'ulcération et la perte de son plein ».

Le séminaire, tenu en 1995, a proposé la définition suivante: « Arthrose - le résultat de facteurs biologiques et mécaniques qui violent l'équilibre entre les processus de dégradation et de la synthèse de la matrice extracellulaire du cartilage articulaire et de l'os sous-chondral. Arthrose peut être initiée par une variété de facteurs tels que génétique, développement, métabolique et traumatique, dans le processus pathologique impliqué dans l'arthrose synovial tous les tissus articulaires. En fin de compte l'arthrose manifeste des changements morphologiques, biochimiques, moléculaires et biomécaniques des cellules et la matrice, ce qui conduit à un amincissement, dissociée, une ulcération, la perte de cartilage articulaire, ostéosclérose avec un épaississement pointu et le compactage de la couche corticale de l'os sous-chondral, ostéophytose, formation subhondralnyh de kystes. Pour l'arthrose clinique caractérisé arthralgie, la tendresse et la limitation du mouvement, crépitement, l'accumulation périodique de l'exsudat dans la cavité articulaire, inflammation de gravité différente sans manifestations systémiques ».

Référence historique sur l'arthrose

Selon les chercheurs, les gens ont toujours souffert d'arthrose. Des modifications dégénératives des os ont été trouvées dans des restes fossiles de Pithecanthropus erectus (homme javanais). Des changements similaires ont été trouvés dans les os des habitants de la grotte nubienne, qui vivait 10 000 ans avant Jésus-Christ (Brugsch HG, 1957), ainsi que dans les squelettes des anciens Anglo-Saxons.

Hippocrate a décrit la maladie comme «l'arthrite, affectant les grosses articulations, qui ne va pas au-delà de l'articulation affectée». Plus tard, ces observations cliniques ont été oubliées jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, lorsque les cliniciens ont de nouveau tenté de diviser les arthropathies en groupes. Malgré le fait que la première description détaillée et complète de l'arthrose clinique a été faite en 1805 John Haygarth (une année descriptions antérieures William Geberdenom nodules dans les IPD), les tentatives réussies pour mettre en évidence la maladie arthrose autre que l'arthrite rhumatoïde, ont été faites seulement au début du XXe siècle. (Garrod AE, 1907, Hoffa A., Wollenberg GA, 1908, Nichols EH, Richardson, FL, 1909). Etudier l'arthrite "non tuberculeuse", E.N. NicholsH FL Richardson (1909) a identifié deux types de changements dans les articulations, « type proliférative avec une tendance à la destruction du cartilage articulaire, conduisant à une ankylose » et « type dégénérative avec une tendance à la destruction du cartilage articulaire sans ankilozirovaniya ». Cette dernière option est évidemment une description de l'arthrose. Seulement après la publication de RL Cecil et VN. Archer en 1926, le concept de l'arthrose comme une maladie distincte a été acceptée par la communauté médicale large.

You are reporting a typo in the following text:
Simply click the "Send typo report" button to complete the report. You can also include a comment.